samedi 31 janvier 2009

Le Modem en Video

Le Modem se presente en Video dans le cadre des ecrans "Expression Directe"

CAP21 a soutenu le mouvement de grève du 29 janvier.

Corinne LEPAGE, présidente de CAP21 et vice-présidente du Mouvement Démocrate, a participé au rassemblement jeudi dernier à Paris.
                                                                          
CAP21 soutient par ailleurs l’appel a la responsabilité; responsabilité au niveau  national,  avec  la  conditionnalite  des  aides  publiques et des allegements  de  charges  aux  entreprises  socialement  vertueuses; responsabilité au niveau international, avec l’appel à la regulation d'une sphere  financiere internationale  qui permette une meilleure repartition des  richesses  et  le  respect  des  droits  fondamentaux  et  sociaux.

vendredi 30 janvier 2009

Un an avec sursis et inéligibilité requis contre Aeschlimann

NOUVELOBS.COM 30.01.2009 12:29

Le député des Hauts-de-Seine et ancien maire UMP (NDLR) d'Asnières a dû s'expliquer avec son prédécesseur Frantz Taittinger sur une affaire de favoritisme dans l'attribution d'un marché en 1998.

La suite sur le site du Nouvel Obs

François Bayrou rencontre Jacques Chirac

Le Figaro
Vendredi 30 janvier 2009.


Epuration administrative

Sur le blog de Christophe Ginisty ce matin.

Après le Préfet de la Manche limogé dont je parlais hierc'est au tour de Philippe Bourgade, le directeur départemental de la sécurité publique de se faire dégager après que le Président de la République eut fort peu apprécié qu'on osât manifester de la désapprobation au passage de sa royale escorte. Car, voyez-vous, quand Nicolas Sarkozy se déplace quelque part pour présenter ses voeux à la populasse, le rôle de la police est de veiller à ce que les sujets de sa majesté soient souriants, avenants et surtout heureux d'acclamer celui qui est désormais le héros de tout un peuple.

Je serais curieux de savoir comment se sentent ceux qui ont voté Sarko face à ce type de décisions... 

Nous vous conseillons de cliquer sur le lien ci-dessus et de lire l'article en entier.


Au même sujet, vous pouvez également lire cet article sur le site web du Parisien

jeudi 29 janvier 2009

Manuel AESCHLIMANN, l’ex-maire UMP d’Asnières, est convoqué aujourd’hui devant le tribunal

Manuel AESCHLIMANN, l’ex-maire d’Asnières, est convoqué aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour y être jugé dans une affaire de favoritisme. Il y est question du Festival folklorique de 1998, dont l’organisation aurait été confiée à une société trop proche de l’intéressé, à l’époque premier adjoint, au mépris des règles d’attribution des marchés publics.

Le marché était juteux puisque la société organisatrice, CDA Productions, a obtenu une « subvention exceptionnelle » d’environ 200 000 €. Précisément, Manuel Aeschlimann est soupçonné d’avoir « procuré à autrui un avantage injustifié » sans respecter les règles garantissant « l’égalité des candidats dans les marchés publics ». Non-conformité au Code des marchés publics.

Au côté de cette personnalité politique longtemps présentée comme un proche du président de la République, comparaîtront aussi Franz Taittinger, le maire de l’époque, ainsi que Dominique Carbonnier, patron de CDA Productions, et Fabienne Van Aal, fille de l’ancien maire de Neuilly, Louis-Charles Bary. En 1998, Fabienne Van Aal était responsable de l’association paramunicipale Asnières Communication soupçonnée d’avoir permis à CDA Productions de percevoir la subvention exceptionnelle. Quand ce projet de Festival folklorique est envisagé, en 1998, Manuel Aeschlimann en confie l’organisation à CDA Productions. Mais le montant exorbitant nécessaire à la création de ce festival fait tiquer la trésorerie municipale d’Asnières, qui refuse de signer le chèque. Dans la foulée, le préfet des Hauts-de-Seine rejette le contrat liant la ville à CDA pour « non-conformité au Code des marchés publics ». 

Qu’à cela ne tienne, Asnières Communication verse cette subvention de 200 000 €, exceptionnelle et vraisemblablement surévaluée, à la société de Dominique Carbonnier. Mis en examen au cours de l’été 2006L’information judiciaire a mis au jour les liens unissant Dominique Carbonnier et Manuel Aeschlimann. Avant de gérer CDA Poductions, Dominique Carbonnier avait oeuvré à Asnières Communication. L’affaire a démarré par le courrier d’un opposant notoire à Aeschlimann, en octobre 2000, adressé au juge Halphen. Transmise au parquet de Nanterre, la lettre a motivé l’ouverture d’une enquête préliminaire transformée en information judiciaire trois ans plus tard. Après de multiples auditions comme témoin assisté, Manuel Aeschlimann a fini par être mis en examen au cours de l’été 2006. Il risque une peine maximum de deux ans d’emprisonnement et 30 000 € d'amende.
Valérie Mahaut 29.01.2009, 07h00

Le Nouveau Centre se met en "ordre de bataille" pour les européennes

A lire dans: Le Point du jeudi 29 janvier 2009

Extrait:
"Le Nouveau Centre (NC) a désigné mercredi ses chefs de file pour les élections européennes prévues en juin prochain. En Île-de-France, c'est l'eurodéputé sortant Jean-Marie Cavada, ex-MoDem et candidat aux élections municipales de 2008 sous l'étiquette UMP dans le 12e arrondissement de Paris, qui représentera le parti de centre-droite, avec un binôme dont le choix n'a toutefois pas encore été arrêté. Les porte-drapeaux du NC dans chacune des 8 circonscriptions électorales européennes sont désormais chargés de constituer des listes. "La communication de ces listes est fixée au 3 février prochain", précise Philippe Vigier, secrétaire général adjoint du Nouveau Centre interrogé par lepoint.fr. "

Science-fiction à la Mairie de Levallois-Perret

LE PARISIEN DU JEUDI 29 JANVIER 2009
Communiqué de presse
Samedi et dimanche de 11 heures à 19 heures à la mairie de Levallois-Perret

C’est la fête des jeux en famille, ce weekend à Levallois. La 3ème édition de cette manifestation est consacrée la science-fiction. Dans les salons d’honneur de la mairie, transformés en immense salle de jeux, il y en aura pour tous les âges et tous les goûts. Des consoles de jeux à l’aire de jeux, des jeux de société aux jeux de rôle, tout est prévu par les animateurs des centres de loisirs.

Financement des partis : près de 75 millions d'euros en 2009

Article dans Les Echos de ce matin 

Extrait: 

"...Cette subvention est attribuée en fonction du nombre de voix recueillies au 1er tour des législatives et au prorata du nombre de députés et sénateurs affiliés à chaque parti. Sans surprise l'UMP (33,5 millions) et le PS (23,2 millions) se taillent la part du lion. Viennent ensuite le MoDem (3,745 millions), le PCF (3,68 millions), les Verts et le FN (1,838 million) ainsi que le PRG (1,517 million)..."

Akka Technologies: déménagement à Levallois-Perret

Afin de soutenir sa croissance et de regrouper dans un seul endroit ses 150 employés en région parisienne qui se retrouvent actuellement sur trois sites différents (Galilée Paris 75016, Saint Mandé et Suresnes-- AKKA Product Engineering and Process, AKKA IT and Systems and AKKA I&S (précédemment Coframi))  AKKA Technologies a choisi Levallois-Perret pour son nouveau site.

Le déménagement aura lieu avant le mois de juin 2009.

Levallois (92) : Akka Technologies prend 2 890 m²
Akka Technologies a loué 2 888 m² de bureaux au 146, rue Anatole France-3, rue Thierry Le Luron à Levallois-Perret (92). 

François Bayrou "partage l'inquiétude" des manifestants et grévistes

Dépêche de l'AFP ce matin:

Extraits: 

Il faut dire que ça ne va pas, que ce n'est pas acceptable et je suis sûr que beaucoup de Français, en manifestant aujourd'hui, disent aussi que la manière dont on les gouverne, ne les respecte pas", a affirmé M. Bayrou sur France 2.

"Les Français ont l'impression qu'on leur parle mal, qu'on les prend pour cibles, alors qu'on devrait les soutenir", selon le député des Pyrénées-Atlantiques.

Il a accusé Nicolas Sarkozy de vouloir "mettre la main" sur "tout ce qui est aujourd'hui indépendant", aussi bien dans le domaine de la justice, de l'audiovisuel qu'au Parlement."

mercredi 28 janvier 2009

Marielle de Sarnez: Sarkozy porte atteinte aux libertés publiques

Extraits:

"La vice-présidente du Mouvement Démocrate (MoDem), Marielle de Sarnez, annonce qu'elle sera, jeudi, avec les manifestants lors de la grève du secteur public ...

"François Bayrou a voté, hier mardi à l'Assemblée nationale, la motion de censure déposée par le PS. C'est officiel, le MoDem est-il entré dans l'opposition?

"Nous défendons des principes républicains, celui de la séparation des pouvoirs, justice-exécutif, ou encore celui de l'indépendance de l'audiovisuel public. Or nous avons le sentiment sur ces questions que Nicolas Sarkozy avec son extrême personnalisation du pouvoir porte atteinte aux libertés publiques. D'ailleurs sur ces sujets, dès le mois de décembre, François Bayrou avait soumis l'idée d'une motion de censure. Il est dans sa logique...

"Le MoDem s'associe-t-il à la grève générale lancée par tous les syndicat, jeudi?

Pour ma part, je manifesterai, comme citoyenne, et je pense que de très nombreux militants du Modem seront dans les cortèges. A l’image des Français qui vont se saisir de ce moment pour dire leur angoisse par rapport à la crise économique et sociale, mais aussi leur ras le bol. Ils veulent être respectés. Ils veulent être écoutés. Ils veulent plus de justice et plus d'équité de la part du pouvoir. Pour le moment, ce n'est pas le cas.

"Partagez-vous l'exaspération des Français?

"Oui. Il existe un décalage incroyable entre un pouvoir qui s'autocongratule et l'inquiétude croissante de tous les Français. Personne n'est aujourd'hui à l'abri...

Nous vous conseillons d'acheter Le Parisien, un très bon journal, en dépit des transformations parfois troublantes...

Credit photo: Marie-Lan Nguyen

"Une motion de censure fait partie d'une stratégie de visibilité"

Extrait des explications de l'historien Jean Garrigues dans l'Express. Jean Garrigues est le président du Comité d'histoire parlementaire et politique:

"Si cette arme est vouée à l'échec, pourquoi l'utiliser?

Le dépôt d'une motion de censure réaffirme la présence de l'opposition.

Le dépôt d'une motion de censure est à relier aux procédures d'obstruction parlementaire, au coup d'éclat des députés chantant la Marseillaise récemment ou au boycott de la scéance des questions au parlement. C'est un moyen de contester la politique du gouvernement. Dans la mesure ou elle induit une discussion parlementaire, elle montre aux yeux de l'opinion la présence d'un courant d'opposition.Déposer une motion de censure fait partie d'une stratégie de visibilité, d'affirmation d'une présence plus que de la mise en place d'une véritable sanction. Dans le système actuel, cela relève beaucoup plus de la communication que d'un processus législatif. Il n'y a pas d'effet politique mais médiatique. Mais cela fait partie du jeu politique....

Nous vous conseillons de lire l'article en entier.

Aubry salue la décision de Bayrou


Extraits:

La première secrétaire du PS, Martine Aubry, s'est réjouie de la décision du président du MoDem François Bayrou de voter la motion de censure... 

"La première secrétaire du PS a souligné que "François Bayrou nous a habitués à dénoncer parfois avec nous, parfois sur les mêmes thèmes" et qu'aujourd'hui, il s'engage dans des propositions". "Nous avons dit souvent qu'avec le MoDem, nous savions ce qu'il dénonçait, nous ne savions pas ce qu'il voulait. Aujourd'hui, il s'engage sur des propositions qu'il juge crédibles pour notre pays", a-t-elle ajouté."

La Revue de presse du Modem semaine du 19 au 26 janvier 2009

La revue de presse du Modem semaine du 19 au 26 janvier 2009


Bonne lecture et excellente semaine!

La Revue de presse du Modem semaine du 12 au 19 janvier 2009

Avec nos excuses pour le petit retard..

La revue de presse du modem semaine du 12 au 19 janvier 2009

Patrick Balkany ne se refuse rien

Extraits d'un article paru sur le site web du quotidien Le Parisien

"Patrick Balkany ne se refuse rien. Il vient de propulser directeur du nouveau conservatoire de Levallois son ami Matthieu Gonet, ex-prof de la « Star Ac ». A 36 ans, ce pianiste au parcours éclectique prend un nouveau tournant. « C’est un vrai bonheur d’être musicien, compositeur, arrangeur et chef d’orchestre, et de diriger ce beau navire qui est l’un des plus grands de France », s’enthousiasme cet artiste qui enseigné à Levallois il y a une quinzaine d’années."

Lire la suite:
le Parisien - L’ex-prof de la "Star Ac" va diriger le conservatoire - actualités, information Levallois-Perret - 28/01/2009

mardi 27 janvier 2009

Sylvain Canet: Le MoDem et la presse, ici ou là...

Sylvain Canet nous conseille de lire un document comparatif sur son blog en date de samedi dernier (ses images sont plus lisibles que celles que nous avons pu mettre ci-dessus): "Alors que le MoDem de Levallois-Perret (92) a été très moteur pour mobiliser l'opinion quant aux évènements relatés, il est très… disons "intéressant" de constater quelques "modifications subtiles" entre 2 brèves (du journal Le Parisien)...

...Des similitudes troublantes et des transformations non moins troublantes entre la version papier du journal et la dépêche AFP publiée sur le site du même journal la veille, montrent des angles de vue différents de la même réalité. 

...surréaliste !"

Nous vous conseillons de lire l'article en entier ainsi que d'autres articles sur son blog. 

François Bayrou votera la motion de censure du PS contre le gouvernement

LE MONDE 27.01.09 07h43 • Mis à jour le 27.01.09 08h52

François Bayrou a "décidé de voter la motion de censure" contre le gouvernement présentée, mardi 27 janvier, par le groupe socialiste. Il le dit dans un entretien au "Monde", recueilli par Patrick Roger.

"Il y a des moments et des situations où il faut dire haut et fort que ça ne va pas", explique le président du Mouvement démocrate (MoDem), qui souligne toutefois avoir "des différences avec le texte déposé par le PS". "Mais l'essentiel, assure-t-il, est qu'un acte solennel montre au pays qu'un signal d'alarme s'allume. Pour que nul ne puisse dire : nous ne savions pas."

M. Bayrou relève également que le "contre-plan de relance" présenté par le PS "est assez proche" de l'"architecture" que lui-même propose. "Dès le mois de décembre, considérant que le plan actuel ne suffirait pas, j'ai proposé une politique de relance différente. Premièrement, je plaidais pour un grand emprunt européen de l'ordre de 3 % du PIB. Deuxièmement, je proposais une aide aux familles modestes, un livret d'épargne crise, dont le montant pourrait atteindre 1000 euros. Enfin, je suggérais des investissements, notamment universitaires, ou en termes de réseaux", explique-t-il.
"DES MANQUEMENTS QU'AUCUN RÉPUBLICAIN ET AUCUN DÉMOCRATE NE DOIT POUVOIR ACCEPTER"...

Interrogé sur la pratique du pouvoir par Nicolas Sarkozy, le président du MoDem considère que "les atteintes aux libertés se multiplient de façon infiniment inquiétante." "On est à un tournant, assure-t-il. Au début du quinquennat, certains pouvaient soutenir que ces entorses étaient seulement une question de style. Aujourd'hui, c'est une question de textes : on fait entrer dans la loi et dans les institutions des manquements qu'aucun républicain et aucun démocrate ne doit pouvoir accepter."

La photo de François Bayrou a été prise par Marie-Lan Nguyen/Wikimedia Commons.

lundi 26 janvier 2009

Les tours de Levallois-Perret: la ville exposée à 66M€ de pertes potentielles

Fitch est une agence de notation qui surveille la dette des emprunteurs municipaux, entre autres...

Voici un article en date du 10 novembre 2008 qui est explicite pour les non financiers :
  • Levallois détient 80% de la SEMARELP
  • Levallois a émis des Billets de Trésorerie (emprunt auprès d'institutionnels) à un taux, ce taux est donné en fonction du risque (soit la notation de Fitch).
  • Ces billets sont arrivés à échéance, et la ville doit se refinancer sur le marché et le marché n'est pas propice au crédit en ce moment.
  • L'argent de ces prêts sert à financer la SEMARELP le temps pour elle de vendre les droits sur les ZAC.
  • Si la vente ne se fait pas, la SEMARELP ne peut rembourser la ville qui elle, ne peut rembourser ses prêteurs institutionnels.
  • Cependant l'acheteur a un droit unilateral de rétractation et en ces temps de crise, le risque est fort.
Voici un communiqué de presse de Fitch (en anglais) du 21 janvier 2009 qui donne la notation actuelle de Fitch pour la ville de Levallois-Perret
  • Fitch devait donc revenir à mi-janvier pour étudier la faisabilité de la vente des droits à construire, le financement et enlever ou non sa "surveillance négative".
  • C'est ce qu'elle a fait le 21 janvier
  • La ville de Levallois s'est refinancée progressivement par de l'emprunt moyen terme, la SEMARELP ayant reçu un engagement ferme d'achat.
  • Cependant il y a une clause dans l'acte d'achat qui expose la SEMARELP à 66M€ de pertes potentielles.
  • Fitch surveillera la capacité de la SEMARELP à rembourser Levallois-Perret.

Donc il semble qu'il n'y ait pas eu de vente définitive à la fin de l'année 2008, et celle conclue récemment comprend une clause faisant reposer un risque de 66M€ sur la SEMARELP donc sur Levallois-Perret.

Plus de 1000€ de perte par Levalloisien... Ca parle!

Le financement de 100M€ de la ville de Levallois à été accordé par....

La Caisse des Dépôts et Consignations, autrement dit l'Etat, autrement dit le contribuable. Preuve que le refinancement de la ville est impossible auprès des banques...

Article du 15 janvier 2009 repris de l'Express : Coup de main de l'Elysée a Balkany

Le document de la Banque de France ci-dessous est également très parlant:
Une chose importante est à noter page 28 article 3, à savoir le taux de refinancement autorisé de l'émission des billets de trésorerie qui est du taux de base bancaire majoré de 100bp* (soit le taux BCE+1% maximum). C'est là nous pensons d'où vient les problèmes de refinancement de la ville car même si les taux sont aujourd'hui à 2%, il est impossible de trouver des financements sur le marché à 3%, d'où la nécessité pour Levallois de quémander aux amis un prêt de la CDC.
Nous pensons qu'il est important de signaler que le refinancement s'est fait auprès de l'Etat, ce qui témoigne de la fragilité de la situation financière de la ville.
Levallois-Perret aurait-elle contribué aux subprimes ? Levallois-Perret aurait-elle trop emprunté ? Comme ces milliers d'Américains victimes de l'endettement ?

A quand l'expropriation ?
*Définition de Wikipedia: Un point de base, expression venue directement de l'anglais basis point (abrégé en bp au singulier et bps au pluriel), désigne en langage économique et financier un centième de point de pourcentage. Cette expression a l'avantage de simplifier la discussion sur les variations de taux d'intérêt, entre autres.
Exemples : la différence entre 5,00% et 5,10% est de 10 points de base. Si une banque centrale fait passer son taux d'intérêt directeur de 7% à 8,5%, elle l'a relevé de 150 points de base.

vendredi 23 janvier 2009

Elections européennes: la consultation des adhérents

Dans sa réunion du mardi 20 janvier 2009, le Bureau exécutif a fixé la période au cours de laquelle aura lieu la consultation des adhérents prévue à l’article 18 des statuts

du mercredi 4 au samedi 7 février 2009.


Cette consultation se déroulera par Internet. Chaque adhérent recevra prochainement par mail ou par courrier son numéro d’identifiant et son mot de passe, nécessaires pour prendre connaissance du rapport du groupe de travail et pour voter, ainsi que toutes les indications utiles : adresse du site Internet dédié à la consultation, numéros de téléphone à composer en cas de problème, horaires d’ouverture et de clôture de la consultation etc…


Par ailleurs, nous vous rappelons notre Conférence Nationale du 8 février à la Mutualité. L’accueil se fera à partir de 8h30.


Amicalement,


L’équipe du Mouvement Démocrate

Les Guignols de l'info

Egalement dans Le Point de cette semaine un article sur Asnières qui s'intitule "Silence on tourne!"

Extrait: "Les guignols de l'info, les célèbres marionnettes de Canal + aiment la mairie 'd'Asnières)... L'année dernière, deux sketchs y ont été tournés. En mai 2008, une parodie du jeu vidéo « GTA Liberty » mettait en scène les époux Balkany. Ils sortaient d'une limousine sur le parking de l'établissement avant d'être filmés dans la salle des mariages, censée figurer celle de la mairie de Levallois-Perret.

L'inspiration des Guignols de l'info est sans doute venue d'un article paru sur le site web du journal Le Monde du 31 mars 2008 (article paru dans l'édition du 1er avril 2008):

Extrait:

"Deux gyrophares dans la voiture. Un à l'avant, un à l'arrière. Un gros cigare dès le matin pour lui, 59 ans, une voix de stentor, des militants UMP toujours dans son sillage. Pour elle, 60 ans, tout un style résumé dans son vocabulaire. Une intelligence politique indéniable, un humour de Madame Sans-Gêne et cette manière de raconter sans façon, au retour du dîner d'Etat offert par l'Elysée, le 10 mars, en l'honneur de Shimon Pérès : "Carla était sublime, et quand même, ce cérémonial, ces nappes, cette vaisselle, ça a du genou !"

Lire la suite sur le site du Monde.

Sébastien Pietrasanta, le jeune maire d'Asnières à visage découvert

Nous avons eu le plaisir de rencontrer Sébastien Pietrasanta lors du débat "Démocratie sur le net" organisé par Blanche Mühlmann et Christophe Grébert à Asnières. 

Extrait d'un article par sur le site web de l'hébdomadaire Le Point

"Né en 1977 à Asnières, où il a quasiment toujours vécu, Sébastien Pietrasanta a des origines cosmopolites.  Du côté maternel, un grand-père russe et une grand-mère égyptienne, contraints de quitter l'Egypte après la bataille de Suez, car juifs.  Du côté paternel, comme son nom l'indique, des Italiens émigrés en Corse il y a plusieurs siècles avant de s'installer à Strasbourg. Les deux parties de la famille se sont ensuite posées à Courbevoie pour migrer, à la génération suivante, à Asnières.  Le maire, qui a fait toute sa scolarité au collège et au lycée Renoir, réside avec sa compagne dans les quartiers nord de la ville, où, explique-t-il, est né son engagement politique...

"...Le départ du responsable de la section socialiste asniéroise va le propulser à la tête de l'opposition. L'alliance avec le MoDem et la liste DVD lui a permis de rafler la mise en mars 2008. Si elle en a surpris plus d'un, son élection n'a, selon lui, rien d'un hasard. « Je ne suis pas devenu maire sur un coup de poker, assure-t-il.  J'y allais vraiment pour gagner.  Vu le contexte local et national, nous avions une carte à jouer. »  Et pour l'avenir ?  « Chaque chose en son temps », avance-t-il.  Si sa priorité demeure la gestion de la ville (il entend bien briguer un second mandat), il n'exclut pas de se représenter aux prochaines régionales ni à d'autres scrutins...

"« Si je (n'avais pas été pragmatique) pendant la campagne des municipales, nous n'en serions pas là où nous en sommes aujourd'hui. »  Son alliance avec les candidats du MoDem et DVD l'a prouvé : le maire sait dépasser les clivages politiques pour atteindre les buts qu'il s'est fixés. Aimant « être dans le concret », il ne déteste rien tant que les grands discours qui n'aboutissent à rien.  Et dit voir rouge quand ses collaborateurs l'abreuvent de notes très théoriques sans les accompagner de propositions d'action concrète...

Lire l'article sur le site web de l'hébdomadaire : Le Point.

Encore mieux: acheter Le Point en kiosque!

jeudi 22 janvier 2009

Deux lycéens de Levallois devant le tribunal : jugement le 19 février


"Le tribunal pour enfants de Nanterre a mis en délibéré au 19 février le jugement des deux lycéens de 17 ans qui comparaissaient jeudi matin, notamment pour "rébellion" lors d'une intervention de police au conseil municipal de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

"...leur avocate, Dominique Noguères, également vice-présidente de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), a expliqué que le parquet avait requis "des mesures éducatives" pour les deux lycéens.

"Pour Me Noguères, "l'affaire est en train de se dégonfler: seul un policier municipal s'est finalement constitué partie civile", sans venir physiquement à l'audience, alors qu'il avait été fait état de deux policiers légèrement blessés lors de l'intervention.

"Le policier municipal a réclamé 1.600 euros de dommages et intérêt, selon l'avocate. La ville dirigée par Patrick Balkany (UMP), qui soutient l'action judiciaire de son agent, a réclamé 1.000 euros.

"L'audience s'est bien passée, mais on se demande pourquoi une telle audience. On n'a frappé personne", a déclaré Baptiste à sa sortie du tribunal....

"...les deux lycéens, après avoir vu leur garde à vue prolongée par le parquet de Nanterre, avaient été mis en examen pour "rébellion" (résistance violente) et l'un d'eux pour "violences sur personne dépositaire de l'autorité publique".

"Du MoDem local à la LCR en passant par des syndicats (CGT, FSU, Sud) l'affaire avait suscité une vive émotion, les soutiens des deux lycéens dénonçant une "disproportion totale entre les faits, la réponse policière et les conséquences judiciaires.

Nos deux jeunes lycéens: un message de remerciements de Thierry Godfroy

Le jugement de nos 2 jeunes lycéens sera rendu le 19 février, mais notre action commune et démocratique a donné de bons résultats, et la présence du MoDem Levallois et le soutien de la présidence du MoDem92 a permis à tous les acteurs politiques et judiciaires de comprendre que cet incident n'était pas qu'une altercation entre notre maire et l'extrême gauche (voire un règlement de comptes!) mais un réel problème de liberté d'expression, liberté d'opinion et d'humanisme.

D'ailleurs les parents ainsi que l'avocate ont été très sensibles à notre soutien qui a apporté certainement de l'objectivité sur ce dossier.

Nous serons en veille jusqu'au jugement définitif et nous exigeons le retrait des plaintes du policier et la demande de préjudices de la municipalité...

Merci encore de votre soutien.
Thierry Godfroy
Président du bureau de la section du MoDem de Levallois-Perret

François Bayrou: l'exécutif tire les institutions vers "l'abus de pouvoir"

Dans le Figaro

Le Figaro a mis pour titre "Assemblée: Bayrou justifie les incidents".

Loin de justifier les incidents, François Bayrou explique très simplement pourquoi ces incidents ont lieu.

Extrait: "Des incidents comme ceux qui se sont produits dans la nuit à l'Assemblée nationale "vont se multiplier", a prédit mercredi le président du Mouvement Démocrate (MoDem) François Bayrou car, selon lui, l'exécutif est en train de tirer les institutions vers "l'abus de pouvoir"."

Le choix de la paix contre les crispations communautaristes

Vous pouvez lire le compte rendu de cette réunion pour la paix et regarder la vidéo de l'intervention de François Bayrou sur le site web de Marianne

Extrait: "Un millier de Parisiens ont répondu à l'appel de Marianne lundi 19 janvier au Théâtre de la Porte St Martin. Il s'agissait de se mobiliser pour la paix. Mais aussi de se dire les choses entre militants de la cause palestinienne et de celle d'Israël. Ce fut parfois dur, mais la mission a été accomplie."

Deux membres de la présidence collégiale MoDem de Levallois-Perret étaient présents.

Le seul homme politique d'envergure qui a toujours pris avec force la défense des enseignants, c'est François Bayrou

Extrait d'un article très pertinent que vous trouverez en entier sur le blog de L'Hérétique - Démocratie et hérésie économique ("L'actualité politique et économique commentée par un disciple de Schumpeter et de Montesquieu")

"In fine, le seul homme politique d'envergure qui a toujours pris avec force la défense des  enseignants, c'est François Bayrou. Le seul à en avoir fait sa priorité numéro 1 dans son programme présidentiel. Le premier à avoir réagi aux propos inacceptables de Ségolène Royal sur les 35 heures des enseignants pendant la campagne présidentielle. Le PS et l'UMP marchent droit dès qu'il s'agit d'éducation. Pas une seule contestation dans les rangs quand il s'agit de casser du prof sauf si c'est le camp d'en face qui le fait. Les Jospin and co n'ont jamais désavoué d'une quelconque manière les inepties et les éructations de Claude Allègre.

mercredi 21 janvier 2009

Permanence Mairie de nos élus

Nous sommes à votre disposition à la Mairie le premier mercredi de chaque mois de 18h30 à 20h et par mail : modemlevallois@yahoo.fr.

Zahra AMOUR et Stéphane GEFFRIER

Vivre Ensemble à Levallois – MODEM

A Ecouter

Sur France Inter "Là bas si j'y suis" l'emission de Daniel MERMET ecoutez le temoignage de la mère " d'un des lycéens sur ce blog.
video

Le Soviet Suprême de Levallois sous bonne garde !

NANTERRE, 21 janvier 2009 (AFP) - Deux lycéens de 17 ans qui avaient passé près de 48 heures en garde à vue en novembre à Levallois-Perret(Hauts-de-Seine) après une intervention policière au conseil municipal où ils s'étaient rendus, comparaîtront jeudi matin au tribunal de Nanterre, notamment pour "rébellion". (...)


Pour le président de la section MoDem de Levallois, Thierry Godfroy, "les militants ne faisaient pas plus de chahut que les partisans de M.Balkany n'ont l'habitude d'en faire lorsqu'ils empêchent les opposants de s'exprimer au conseil municipal".


Voir Le Canard Enchainé du 21 janvier 2009 - p4.

Encore un quartier de Levallois-Perret rasé par Patrick Balkany


Nous venons de découvrir que Patrick Balkany compte (encore) raser tout un quartier de Levallois, du 15 au 27 rue Marjolin et du 17 au 19 rue Pierre Brossolette (soit environ 10 immeubles et maisons) près du nouveau square Marjolin (près de la piscine).



Une fois de plus le résultat sera de mettre en difficulté des personnes de conditions modestes, et pas seulement, il y a un bel immeuble situé au 19 rue Pierre Brossolette qui va être rasé.  







Ces personnes vont se faire soit exproprier par les propriétaires soit expulser de leurs logements de Levallois-Perret.
C'est scandaleux !

C'est également la disparition dans tous les coins de la ville de l'habitat ancien qui faisait aussi son charme.

Café démocrate ce soir (mercredi 21 janvier 2009)

Rappel

 Au Café de France  à 20 h 30  

Georges Bidault: un modèle pour François Bayrou

Vous pouvez lire sur Agoravox ce matin: Lincoln et Obama : de la comparaison et de la ringardise de l’histoire en politique

Extraits: 

"Barack Obama s’est souvent comparé à Lincoln pendant la campagne, et place sa cérémonie d’investiture sous les auspices de l’un des Pères Fondateurs de la Nation américaine. Entre les États-Unis et la France, la comparaison aux grandes figures n’est pas la même, curieusement, alors que notre histoire est plus chargée que celle de la jeune Amérique....

"Le PS revendique du bout des lèvres le Front populaire. Pour Bayrou, le modèle le plus ancien, c’est Georges Bidault...."


Les plus jeunes parmi nous se poseront la question, qui était Georges Bidault?  En cliquant sur son nom ci-dessus vous pouvez lire son profil sur Wikipedia.  Vous trouverez quelques extraits ci-dessous:

"Membre de l'Association catholique de la jeunesse française (ACJF) après la guerre, Bidault adhère au Parti démocrate populaire (PDP) en 1931. 

"Il est en avril 1936 candidat de ce parti aux élections législatives, dans l'Orne, mais est battu dès le premier tour.

"C'est comme éditorialiste du quotidien catholique l'Aube à partir de 1934 que Bidault se fait connaître.

"Il est fait prisonnier en 1940, il est libéré en sa qualité d'ancien combattant de la guerre de 1914-1918 en juillet 1941. Il enseigne alors au Lycée du Parc, à Lyon.

"Résistant sous l'Occupation, dans le réseau « Combat » à Lyon, il succède à Jean Moulin en juin 1943, comme président du Conseil national de la Résistance. 
Dans son travail clandestin, il est aidé par sa secrétaire particulière Laure Diebold.

"Lors du défilé de la libération de Paris, Bidault descend les Champs-Élysées aux côtés du général de Gaulle. Il sera d'ailleurs effacé de ces photos par la suite...

"ll négocie pour la France la Charte des Nations unies, est l'un des signataires du traité franco-britannique de Dunkerque en 1947. 

"Face au « coup de Prague » et au blocus de Berlin, il mène une politique anti-communiste. 

"En 1948, il signe le traité de Bruxelles instituant l'Union de l'Europe occidentale. Il est favorable à la CED tout en négociant des protocoles additionnels qui limitent la portée supranationale du traité....  

"Il est candidat à la présidence de la République lors des deux premiers tours en décembre 1953.

mardi 20 janvier 2009

2009, année d’Europe

Ci-dessous le le texte qui sera publié dans Info Levallois de février 2009.

2009 sera l’année des élections européennes. Il ne s’agit certes pas d’élections locales, et pourtant l’Europe concerne chacun d’entre nous dans son quotidien !  Cette construction européenne qui est compliquée et qui peut parfois faire peur ne se fait pas seulement à Bruxelles et à Strasbourg !  Au-delà du fonctionnement des institutions, c’est le rapprochement des peuples et la façon d’aborder ensemble notre avenir qui est en jeu. 

Quels sont les changements prévus par le nouveau traité ?  Comment bénéficier des programmes Erasmus ?  Est-ce que la crise financière aurait été aggravée sans l’euro ?  Que prévoit l’Europe pour le développement durable ?  Pour mieux connaître l’Europe et pouvoir en débattre, nous organiserons des réunions d’information destinées à tous les Levalloisiens dans les mois qui viennent, avant que ne débute la campagne pour ces élections.  Vous en trouverez le programme sur notre site où vous pourrez également déposer vos questions : www.modem-levallois-perret.blogspot.com

Un nouvel adjoint au maire a été chargé de l’évaluation des politiques municipales.  C’est une dimension importante de l’action locale que nous avions proposée lors des municipales et au cours du débat budgétaire.  Nous nous réjouissons d’avoir été entendus et veillerons à ce que son action favorise une plus grande transparence des débats et permette de mieux orienter l’action locale au service des Levalloisiens.  

Nous sommes à votre disposition à la Mairie le premier mercredi de chaque mois de 18h30 à 20h et par mail : modemlevallois@yahoo.fr.

Zahra AMOUR et Stéphane GEFFRIER

Vivre Ensemble à Levallois – MODEM

Joueur de trombone

Parmi les 12 meilleures citations de 2008 contenues dans une dépêche de l'AFP celle-ci de François Bayrou:

"Aujourdhui on ne bouge pas un trombone en France sans que Nicolas Sarkozy donne son avis" (François Bayrou, président du Modem, septembre)

Et celle-ci de Nicolas Sarkozy:

"Désormais, quand il y a une grève, personne ne s'en aperçoit" en France (Nicolas Sarkozy, se félicitant d'un des effets de ses réformes, 5 juillet."

lundi 19 janvier 2009

Elections européennes: le "Nouveau centre" craint pour ses frais de campagne

Dans Le Figaro de ce matin un article de Jean-Baptise Garat intitulé "Le Nouveau centre en quête d'une stratégie européenne...

Nous vous conseillons de lire l'article en entier, mais ci-dessous quelques extraits:
"...Avec près de 12 % des suffrages, l'UDF était arrivée troisième en 2004, décrochant onze sièges au Parlement européen. Mais, à la différence des députés du Palais Bourbon, qui sont à l'origine de la constitution du Nouveau Centre, la majorité des élus européens sont restés fidèles à François Bayrou. La tentation est donc grande pour le jeune parti de se lancer dans la bataille pour confirmer son assise.

"...les sondages qui sont pour l'instant très en deçà des ambitions de la formation centriste. Crédité de 2 ou 3 % dans les premières études nationales, le Nouveau Centre pourrait ne pas avoir d'élu et ne pas être remboursé de ses frais de campagne. Pis, le MoDem de François Bayrou capterait 12 % des suffrages. «Avec un million d'euros par an pour fonctionner, l'éventualité d'un tel score nous fait réfléchir», convient le numéro deux du Nouveau Centre, Jean-Christophe Lagarde. 

L'agenda du Militant Modem: semaine du 19 au 23 janvier 2009

Lundi 19 janvier à 20h00 : Réunion pour la paix au Moyen-orient



Jeudi 22 janvier, journée chargée:

Matin 08h30 : Participation au rassemblement pour les deux jeunes lycéens que Monsieur Patrick Balkany a fait expulser du Conseil Municipal (voir note ci-dessous).

Soir à 20h30 : Suivre le débat avec Stéphane Hessel organisé par la Ligue des Droits de l'Homme de Levallois-Perret.

Note: Au sujet des deux jeunes lycéens expulsés du Conseil Muncipal, soyons clairs.  Nous ne partageons pas leurs idées politiques.  Notre souci, en tant que parti politique humaniste, est de voir respecter les libertés publiques de toute personne que l'on empêche de s'exprimer librement ou de participer à un conseil municipal ouvert au public.  

Les deux jeunes lycéens en question ont démontré clairement depuis deux ans leur sens de retenu, leur sens de l'honneur et leur langage mesuré chaque fois que nous les avons vu distribuer des tracts sur le marché de Levallois en faveur des gens moins bien lotis qu'eux.   

Café démocrate pour la section du Modem de Levallois-Perret: Europe


Europe

Nous devons nous préparer pour les prochaines élections européennes.  Des ateliers, des formations sont organisés au niveau national et départemental.  Beaucoup d’entre vous n’ont pas le temps d’y participer.  Aussi, la section de Levallois Perret vous propose une première réunion sur ce sujet.

Il faut que nous soyons informés.

Il faut que nous soyons  prêts à débattre.

 Il faut que nous soyons prêts à convaincre.

 Pour cela, retrouvons-nous le : 

Mercredi 21 janvier à 20h 30 au Café de France

75, rue Anatole France

Levallois Perret

Une présentation des institutions européennes, de son fonctionnement et des avantages que nous apporte cette Europe, souvent malmenée, vous sera présentée. 

Nous pourrons échanger nos points de vue et nos expériences afin de nous conforter dans notre argumentaire. 

Il est aussi indispensable que nous nous retrouvions tous ensemble, maintenant que notre mouvement s’est structuré.  Il doit vivre et vous devez le faire vivre grâce à votre participation. Le travail ne manquera pas dans les mois qui viennent.  Plus nous serons nombreux, plus la tâche sera facile. 

Alors à mercredi !

Manifester… mais pour la paix!

Par Jean-François Kahn.

"La seule manifestation possible dans le cadre du conflit israélo-palestinien, c'est celle pour la paix. Nous vous attendons donc nombreux à la grande réunion publique qu'organise Marianne le 19 janvier prochain à 20 heures, au Théâtre de la Porte Saint-Martin, à Paris.  Voir la déclaration précédente de Jean-François Kahn.

A l’initiative de Marianne

Grande réunion publique le lundi 19 janvier à 20 heures au Théâtre de la Porte Saint Martin, 18 boulevard Saint-Martin, 75010 Paris

Israël - Palestine : Halte aux tueries, le choix de la paix !

  • Contre toutes les violences qui frappent les populations civiles
  • Contre les attaques terroristes et les répressions aveugles
  • Pour le droit d’Israël à vivre en sécurité dans des frontières reconnues
  • Pour le droit des Palestiniens à disposer d’un Etat national vraiment souverain
  • Pour le respect du droit international

FAISONS VRAIMENT LE CHOIX DE LA PAIX

Orateurs prévus :

Dominique de Villepin
Martine Aubry
François Bayrou
Xavier Bertrand
Daniel Cohn-Bendit
Elie Barnavi
Elias Sanbar
Jean-François Kahn

 
Venez nombreux - Entrée libre 

Ligue des droits de l'Homme:Débat public à Levallois-Perret avec Stéphane Hessel

Pour le 60ème anniversaire de la Déclaration Universelle des droits de l'Homme la section de la  LDH de Levallois-Perret organise un débat public avec Stéphane Hessel.  L'entrée est libre et nous sommes tous invités.

le jeudi 22 janvier 2009 à 20 heures 30
au petit théâtre (maison de l'enfance)
55, rue Paul Vaillant Couturier à Levallois-Perret
Métro: Pont de Levallois

Le texte de l'invitation:
"Stéphane Hessel nous parlera des conditions de l'élaboration de la Déclaration Universelle des droits de l'Homme, de son universalité et de son actualité en 2009.

Résistant, déporté durant la Seconde Guerre Mondiale, il a participé, en 1948, à la rédaction de cette déclaration.  Ancien Ambassadeur de France, il n'a pas cessé d'agir pour le respect des Droits de l'Homme.  Il s'est notamment mobilisé en faveur des étrangers sans papiers.

Homme hors du Commun, Stéphane Hessel délivrera un témoignage fort sur son action en faveur de la dignite humaine."

Pour en savoir plus contacter:

Ligue des droits de l'Homme
Section de Levallois-Perret
14, rue Trezel
92300 Levallois-Perret
06 37 49 91 91
ldh.levallois@wanadoo.fr

Graham Watson (ADLE) dévoile les 5 thèmes de sa campagne pour la présidence du Parlement européen

S'exprimant lors de sa traditionnelle conférence de presse de session plénière à Strasbourg,Graham WATSON, président de l'ADLE (le groupe dont fait parti nos députés européens du Modem), a dévoilé les cinq éléments qui étayeront sa campagne pour la conquête de la présidence du Parlement européen à Strasbourg:
  • soulever un débat public qui fasse prendre conscience du fait parlementaire européen
  • améliorer l'image du Parlement 
  • rendre le Parlement plus proche des citoyens et de leurs préoccupations 
  • accroitre la coopération avec les Assemblées nationales et régionales
  • et enfin offrir aux parlementaires européens de toute obédience une alternative indépendante pour la présidence du Parlement.

samedi 17 janvier 2009

Au sein du groupe socialiste européen, les Français sont les plus nombreux et les moins présents

Quelle est la différence objective entre les résultats obtenus par un député pas présent et un député faineant?

Article très intéressant sur le site web de Libération au sujet des élections européennes, que nous vous conseillons de lire en entier en cliquant sur le titre ci-dessus:

"Aux européennes le PS a beaucoup à perdre et peu à gagner. En interne, «le mot d’ordre, c’est unité et cohérence. Tout le monde à intérêt à ce que cela se passe bien».  Notamment Martine Aubry pour qui ce scrutin aura valeur de premier test grandeur nature.  Difficile néanmoins de renouveler le score historique de 29,2% obtenu en 2004 lors du premier rendez-vous électoral après le 21 avril 2002 et l’éviction de Lionel Jospin au premier tour de la présidentielle... 

Surtout, la «concurrence sera rude». A gauche, Dany Cohn-Bendit conduit le rassemblement des écologistes de tout poil, le PCF fait front avec le parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, et Olivier Besancenot compte bien surfer sur la crise avec son Nouveau parti anticapitaliste.

Tandis qu’au centre le très européen Modem de François Bayrou disputera au PS le créneau d’opposant à la politique européenne de Nicolas Sarkozy."

....

Surtout, la première secrétaire qui doit asseoir son autorité s’en mêle : «Martine veut des députés européens à temps plein. Au sein du groupe socialiste européen, les Français sont les plus nombreux et les moins présents» tacle un député PS. Il va lui falloir notamment arbitrer entre la motion Delanoë qui ne pourra conserver ses 18 sortants et les proches de Royal qui demandent huit postes éligibles.

"C'est grâce aux juges d'instruction que sont sorties l'affaire Elf et les affaires politiques"

Sur le site web du quotidien SudOuest.com le 17 janvier 2009












"D'un « délicieux moment désuet » - l'audience solennelle de rentrée -, le président du tribunal de Pau, Marc Pouyssegur, et le procureur de la République Erick Maurel ont saisi l'occasion d'une réflexion approfondie sur l'instruction judiciaire hier matin. C'était donner du grain à moudre aux magistrats et avocats. Mais en éclairant aussi la lanterne des nombreux élus et responsables locaux ayant pu (ou non) prendre place assise dans la prestigieuse salle du vitrail au Christ en majesté.

Des élus, dont François Bayrou, ardent pourfendeur des « nominations arbitraires » au Conseil supérieur de la magistrature, opposé en l'occurrence aux vues réformatrices du président Sarkozy : « C'est grâce aux juges d'instruction que sont sorties l'affaire Elf et les affaires politiques, Carignon, etc. » rappelait le patron du Modem, une fois déclarée ouverte l'année judiciaire."


N'hésitez pas à lire d'autres articles sur le très bon site web de Sud-Ouest

Michel Mercier

Article de Paris Match du 16 janvier 2009

Extraits: 

"C’est un homme discret mais très en cour à l’Elysée. Depuis que l’UMP n’a plus la majorité au Sénat, Michel Mercier, le président du groupe Union centriste, est incontournable. Surtout en ce moment : la vingtaine de voix centristes dont a besoin la majorité pour faire voter sa loi sur l’audiovisuel est loin d’être acquise. Mais le sénateur du Rhône est l’homme des missions difficiles. Nicolas Sarkozy lui doit déjà un sérieux coup de main pour l’adoption de la réforme de la Constitution. Et Michel Mercier a réussi le tour de force de se faire réélire, à l’unanimité moins un bulletin blanc, patron de son groupe hétéroclite : 29 sénateurs, appartenant pour beaucoup à l’un ou l’autre des deux partis ennemis du centre – le MoDem et le Nouveau Centre. Mais tous votent Mercier, car il possède un art rare : celui du compromis.

Un compromis à géométrie variable. Au conseil général du Rhône qu’il préside, il travaille volontiers avec la gauche. A Paris, il est aux réunions de la majorité, à laquelle, dit-il, il appartient. Dans son cœur, il reste fidèle à François Bayrou, dont il est toujours le trésorier pour son MoDem. Mercier assume : «Je suis moi-même. La vérité n’est pas toute d’un côté.» Du coup, souligne un proche, «il est constamment assis entre deux chaises». Et Jacqueline Gourault, sénatrice MoDem du Loir-et-Cher, de renchérir : «Sa méthode? Faire parler les gens, en essayant de voir où trouver des solutions. » De son propre aveu, ce bon vivant, toujours charmant, est l’ami de tous : «Je ne me sens pas d’adversaire et je n’en cherche pas.»

...

Vous pouvez lire tout l'article sur le site web de Paris Match

vendredi 16 janvier 2009

Une intervention de Patrick Balkany qui va dans le bon sens

Ce matin, sur le site de mefeedia.com une vidéo où Patrick Balkany fait une intervention au sujet du conflit en Palestine.  C'est un plaidoyer pour la paix et le respect mutuel. 

C'est la preuve que lorsque Patrick Balkany souhaite parler de manière calme et sereine il y arrive sans problème.   

Vous pouvez regarder l'enregistrement ci-dessous:

Vivement la même sérénité et langage mesuré au Conseil Municipal!

Levallois-Perret: Conseil Municipal toujours pas en vidéo

En cliquant ici vous trouverez un article sur le blog du Modem Colombe qui signale que l'intégralité du dernier conseil municipal dans cette ville est maintenant disponible sur le site de la mairie.

Extrait: "Tous les colombiens peuvent donc désormais se rendre compte de ce qui se passe au Conseil, sans y venir !"

A Levallois-Perret il semble que Monsieur Balkany veut le contraire: surtout ne pas permettre aux Levalloisiens de se rendre compte de ce qui se passe au Conseil Municipal, sans y venir. 

Pourquoi?

Venez suivre l'investiture de Barack Obama au siège du MoDem




Cliquer sur le titre ci-dessus pour atteindre le blog de Christophe Ginisty (qui est à l'initiative de l'invitation) où vous trouverez l'article en entier.  

Mardi 20 janvier 2009

Extraits: 
"Dès 17h00, nous vous accueillerons au siège du MoDem (133 bis, rue de l'Université à Paris 7ème). A 18h00 précises, nous suivrons les cérémonies d'investiture sur un écran géant. A 19h00, nous entamerons un débat sur le thème : "Le monde attend-il trop de l'investiture de Barack Obama ?"au cours duquel de nombreuses personnalités viendront échanger avec nous sur ce sujet.

"Cette soirée débat est animée et organisée par Delfyne Sémavoine, Childéric Muller et moi-même au nom du MoDem. Elle est ouverte à tous : militants, sympathisants mais également à toutes celles ceux qui ont envie d'échanger sur le sujet au sein du Mouvement Démocrate."

Un débat de Marianne en faveur du "choix de la paix" au Proche Orient

Le débat aura lieu lundi 19 janvier 2009 à partir de 20h00 au Théâtre de la Porte Saint Martin, 18 boulevard Saint-Martin, 75010 Paris.

Par Pierre Haski, Rue89,  article mis en ligne le 15/01/2009 à 11H14

"Une initiative courageuse et bienvenue de nos amis de Marianne, qui organisent lundi 19 janvier un débat public autour de la guerre de Gaza, avec un mot d'ordre simple:"Halte aux tueries; faisons vraiment le choix de la paix"!

"La liste des orateurs est également significative, puisqu'on y trouve tout d'abord une bonne partie de l'éventail politique français (Dominique de Villepin, Martine Aubry, François Bayrou, Xavier Bertrand, Daniel Cohn-Bendit...), mais aussi deux intellectuels, un Israélien et un Palestinien, Elie Barnavi et Elias Sanbar, et un représentant du camp de la paix israélien, Yariv Oppenheimer, directeur de La Paix maintenant.

"Après les manifestations et prises de position en faveur d'un camp ou de l'autre, cette initiative, dans un contexte de polarisation, vise à promouvoir d'abord un dialogue autour de quelques concepts qui peuvent mettre beaucoup de monde (tout le monde?) d'accord:
  • Contre toutes les violences qui frappent les populations civiles
  • Contre les attaques terroristes et les répressions aveugles
  • Pour le droit d'Israël à vivre en sécurité dans des frontières reconnues
  • Pour le droit des Palestiniens à disposer d'un Etat national vraiment souverain
  • Pour le respect du droit international."

jeudi 15 janvier 2009

Dîner Modem à Levallois-Perret


Retenez la date du 29 janvier
 
La Trattoria
46 rue Marius Aufan 

Plus d’info en début de semaine prochaine

Le coup de main de l'Elysée à Balkany

Par Ludovic Vigogne, publié sur le site web de l'Express le 15/01/2009 à 07:00

"Dans le cadre du plan de relance, qui concerne aussi les collectivités locales, la ville de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), très endettée, a bénéficié d'un prêt de 100 millions d'euros de la part de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), afin d'assurer le financement de grands projets immobiliers, notamment la construction de deux tours. C'est Claude Guéant lui-même qui a appelé le directeur du développement territorial de la CDC pour régler le dossier de Patrick Balkany, intime du président. "On a aidé Levallois", reconnaît le secrétaire général de l'Elysée, qui ajoute : "Il nous arrive d'aider des communes dont les maires ne sont pas nos amis !"

Européennes: moins de 3% des voix pour le Nouveau Centre?

Il semble que ce qui intéresse les députés du Nouveau Centre n'est pas de représenter les Français à Bruxelles et à Strasbourg mais de maintenir une position de négociation auprès de l'UMP.

Extrait d'un communiqué de l'AFP : "...les arguments contre des listes autonomes se multiplient. Le porte-parole du parti, Maurice Leroy, fait valoir "à titre personnel" la participation traditionnellement faible à ce scrutin et le nombre élevé de listes, qui favorisent l'éparpillement des voix.

"Un score faible nous affaiblirait dans une négociation avec l'UMP pour les régionales", souligne-t-il.

Le député Nicolas Perruchot recommande la "prudence" et rappelle qu'il faut au moins 3% des suffrages exprimés pour être remboursé de ses frais de campagne."

(Vous pouvez tout lire du communiqué en cliquant sur le titre)

François Bayrou ne votera pas la réforme parlementaire

Extrait: "Tant que vous n'aurez pas la loi juste qui permettra aux grands courants d'opinion français d'être tous représentés à l'Assemblée nationale, (...) vous vous trouverez avec un Parlement qui n'existe pas", a-t-il ajouté, jugeant que ce dernier n'est pas "libre de s'exprimer en France", a déclaré le président du Mouvement démocrate (MoDem) sur RMC/BFM-TV.

"Nous ne devons pas laisser les plus fragiles se débattre seuls dans les pires difficultés"

Ici nous reprenons un article publié sur le site du Modem du Mouvement départemental des Hauts-de-Seine

"La « commission handicap » du MoDem, saisie par des associations de personnes handicapées, tient à leur manifester son soutien, ainsi qu’aux familles victimes d’un nouveau préjudice financier et social.

En effet, certaines CPAM ont décidé de ne plus rembourser les transports des personnes handicapées entre leur domicile et le centre où elles reçoivent des soins. La mise en application de la loi du 11 février 2005, transférant cette prise en charge dans le cadre de la Prestation de compensation du handicap (PCH) fait que celle-ci est plafonnée à 200 euros par mois depuis le 1er janvier 2009. Or, le coût réel pour les familles peut atteindre fréquemment 1 000 euros par mois. Les dommages pour les familles sont considérables. Certaines envisagent même d’intenter un recours auprès de la HALDE, jugeant cette situation discriminatoire…et elle l’est !

Le Chef de l’Etat a déclaré dans ses voeux du 31 décembre 2008 qu’il «ne laisserait pas les plus fragiles se débattre seuls dans les pires difficultés ».

Or,
 il s’avère qu’il est étrangement absent sur ces dossiers concernant un public très vulnérable. La crise économique ne justifie pas que l’on sacrifie les personnes handicapées et leur famille, dont le quotidien est jalonné de coûts et surcoûts dus à la prise en charge d’un état dont elles sont victimes ;  à cela s’ajoutent les franchises médicales, les déremboursements de médicaments, et maintenant ce sont les transports qui ne seront plus pris en charge.
 

La commission handicap du MoDem, s’insurge contre ces atteintes à la Solidarité nationale devenues trop fréquentes ces derniers mois.
La commission handicap du MoDem demande solennellement au Président de la République d’intervenir afin que les règles de solidarité et d’équité les plus élémentaires soient respectées dans le pays."

mercredi 14 janvier 2009

Le comité de soutien des deux mineurs appelle à un rassemblement devant le Palais de Justice le jeudi 22 janvier à partir de 8h30

COMMUNIQUE DE PRESSE

A l’initiative du Mouvement Solidaire pour le Logement, la section de P C de Levallois-Perret, la section MoDem de Levallois-Perret, le NPA de Levallois-Perret, la section du P S de Levallois-Perret, le groupe VERTS de Levallois-Perret, de la section Ligue des Droits de l’Homme de Levallois-Perret, la CNL de Levallois-Perret et des élus au Conseil Municipal de Levallois-Perret : Thierry David, Anne-Eugénie Faure, Catherine  Le Guernec, Gilles Auchère, élus socialistes ; Annie Mandois, élue communiste; Dominique Cloarec, élue Verts.

LEVALLOIS-PERRET 

Les deux mineurs opposants à Patrick Balkany vont être jugés : ils sont convoqués au Tribunal de Nanterre le 22 janvier

Le comité de soutien appelle à un rassemblement devant le Palais de Justice le jeudi 22 janvier à partir de 8h30


Rappel des faits :

Le lundi 17 novembre 2008, des membres du Mouvement Solidaire pour le Logement (créé il y a deux ans en faveur du logement social à Levallois-Perret) vont à la mairie pour assister au conseil municipal où seront discutées les orientations budgétaires 2009.

Un nombre très important et inhabituel de policiers nationaux et municipaux est présent. Les jeunes se plient à une fouille insistante et s’installent dans les tribunes.

Lorsqu’ils font entendre quelques réactions nettement moins fortes que les cris, applaudissements et huées des partisans du Maire qui rythment habituellement les conseils municipaux, Patrick Balkany déclare que la sérénité des débats est troublée, suspend la séance et ordonne au groupe de policiers d’évacuer les jeunes de la salle.

Dix-sept jeunes sont amenés au commissariat, puis relâchés, à l’exception de deux mineurs qui sont placés en garde à vue pendant deux jours, puis déférés devant le Juge des Enfants du Tribunal de Grande Instance de Nanterre qui les met en examen, l’un pour « résistance avec violence », l’autre pour « résistance et violence sur personne dépositaire de l’autorité publique ».

La garde à vue a été éprouvante par sa longueur et ses conditions inacceptables pour les deux militants pour le logement, âgés de 17 ans.

Les deux mineurs maintiennent qu’ils ont « résisté » à leur interpellation sans violence.

C’est de la propagande lorsque M. Cavalini, élu municipal de la majorité, déclare dans le journal Info-Levallois de décembre 2008 que les deux mineurs ont « frappé violemment » les policiers ; d’autres élus, ainsi que de nombreux témoins, sont en mesure de confirmer que les jeunes gens ont été évacués sans porter le moindre coup.

Maître Noguères, par ailleurs vice-présidente de la Ligue des Droits de l'Homme, a accepté de défendre les deux mineurs.

Un comité de soutien est constitué, une pétition qui compte aujourd’hui plus de 2700 signatures est mise en ligne, (http://baptistevincent.org/), tout ceci à l'initiative d'organisations,d'associations et d'élus municipaux de l'opposition.



Une convocation au Tribunal très rapide :

Contre toute attente, la convocation au Tribunal "pour y être jugés" est très hâtive : ce sera le jeudi 22 janvier.

Le Comité de soutien appelle à un large rassemblement le jeudi 22 janvier à partir de 8h30 devant le Palais de Justice de Nanterre.



Signataires :

le Mouvement Solidaire pour le Logement, la section de P C de Levallois-Perret, la section MoDem de Levallois-Perret, le NPA de Levallois-Perret, la section du P S de Levallois-Perret, le groupe VERTS de Levallois-Perret, de la section Ligue des Droits de l’Homme de Levallois-Perret, la CNL de Levallois-Perret et des élus au Conseil Municipal de Levallois-Perret : Thierry David, Anne-Eugénie Faure, Catherine  Le Guernec, Gilles Auchère, élus socialistes ; Annie Mandois, élue communiste; Dominique Cloarec, élue Verts.